« Nantes, 1886 : le scandale impressionniste »

Musée d'art de Nantes
Exposition dans le Patio.
10 Rue Georges Clemenceau - 44000 - NANTES
du 12 octobre 2018 au 13 janvier 2019:
ouvert tous les jours, de 11h à 19h, sauf le mardi. Ouverture en nocturne jusqu’à 21h, le jeudi.

En octobre 1886, Nantes organise un grand salon d’art qui présente, cours Saint-André, près de 1800 œuvres : peintures, dessins, gravures, sculptures. Parmi les artistes, figurent des grands noms académiques de l’époque comme Delaunay, Gérôme ou Merson, mais aussi l’avant-garde impressionniste qui marquera l’histoire de l’art : Renoir, Sisley, Seurat, Guillaumin, Stevens, Rodin. Il incarne, à travers les plus belles oeuvres présentées à l’époque, le virage exceptionnel de l’art vers la modernité.
L’exposition propose un parcours en cinq parties. L'introduction générale contextualise la ville de Nantes en 1886, organisatrice d'un grand salon en province.
Un ensemble de thématiques permet de reconstituer l’esprit d’une époque, au moment où se développe un marché de l’art et des collections audacieux, qui crée une nouvelle idée de la «modernité» face au passé académique.
Rassemblés selon des thématiques structurantes, près de 80 œuvres, peintures, sculptures et dessins provenant de collections publiques et privées, françaises et étrangères, sont exposées.
Lucho y est, enfin, allé...
Je ne sais quelle a été la fréquentation de l'exposition de 1886, par contre je puis vous affirmer qu'en 2018 les Nantais se sont déplacés très nombreux au musée des arts... sans scandale !
Lors de ma visite la version papier du plan de l'exposition était épuisé, c'est donc de mémoire que j'ai essayé de reconstituer les 5 salles et l'accrochage des oeuvres dans chacune d'elle...
Voilà ce que ca donne, veuillez excuser les erreurs d'attribution...

Salle 1



Salle 2



Salle 3



Salle 4



Salle 5





"Retour(s) de guerre"

Archives départementales de Loire-Atlantique
6, rue de Bouillé - 44000 - NANTES
du 17 octobre 2018 au 7 avril 2019
Ouverture les lundi, mercredi, jeudi et vendredi de 9 h à 17 h, le mardi de 13 h 30 à 18 h, le dimanche de 14 h 30 à 18 h (fermeture les jours fériés sauf le 11 novembre)

Retour(s) de guerre, propose de montrer comment les habitants du département reviennent à un quotidien et surmontent cette période singulière et extraordinaire qu'a été la guerre, ses traumatismes et les changements qu'elle a engendrés.




Tour de la Russie
en 30 jours

Festival
Cosmopolis - 18 Rue Scribe -44000 - NANTES
du 12 décembre 2018 au 13 janvier 2019 :
du lundi au vendredi de 13h30 à 18h - samedi et dimanche de 14h à 18h

Le festival Tour de la Russie revient pour la quatrième fois dans la ville de Nantes !
Pour cette nouvelle édition, c’est un mois entier de rencontres et de retrouvailles, d’échanges et de découvertes, de musique et de poésie, de melting-pot culturel, d’expériences artistiques et culinaires, de surprises et d’émotions partagées… Un programme très éclectique : un mélange de genres, d’époques, de lieux et d’origines.
Un des thèmes forts de cette édition : la nature et la place de l’Homme dans la nature, la beauté et la fragilité de notre environnement.
Le grand photographe russe, Sergey Gorshkov nous fait l’honneur de présenter ses photographies à Nantes et nous invite à interroger notre rapport à cette Grande Dame, majestueuse nature, noble et unique.
Ce sont des photos de cette exposition que Lucho vous propose.





"Why Not Hand Over a Shelter ?"
Aki Inomata

Musée d'art de Nantes
À voir dans la Salle blanche, niveau -1 du Cube
10 Rue Georges Clemenceau - 44000 - NANTES
Du 19 septembre 2018 au 6 janvier 2019:
ouvert tous les jours, de 11h à 19h, sauf le mardi. Ouverture en nocturne jusqu’à 21h, le jeudi.

"WHY NOT HAND OVER A “SHELTER” TO HERMIT CRABS ? (Pourquoi ne pas offrir un abri aux bernard-l’hermite ?).
Sommes-nous meilleurs designers que la nature ? C’est la question à la fois critique et poétique que vous vous poserez sûrement à la sortie de cette exposition !
Des bernard-l’hermite se sont emparés d’extravagantes coquilles artificielles créées en 3D par l’artiste japonaise Aki Inomata.
Une coproduction Stereolux / Scopitone et Musée d'arts de Nantes dans le cadre de Scopitone 2018.
Ce qu'en pense Lucho :
J'ai visité cette salle par deux fois : la première avec mon petit fils de 6 ans en novembre.
Voir ces bernard l'hermite se déplacer avec leurs drôles de coquilles sur le dos a quelque chose de tellement magique que j'en ai oublié de faire des photos. Alors, j'y suis retourné hier :
il faut croire que l'environnement de cette salle a plu à leurs hôtes ceux ci ont grossi à un point tel qu'ils ne se déplacent quasiment plus et ne changent plus d'habitat !!!
Il s'avère que le parallèle poëtique entre le comportement du bernard l'hermite et celui de l'homme migrant est indéniable, et que d'autre part la technologie au service de l'art ouvre des horizons infinis...





"Hérons de Manga - Sequence 2 - Impression 2 Hérons "

Maison de l'Erdre
Ile de Versailles - 44000 - NANTES
du 26 novembre 2018 au 6 janvier 2019:
Lundi, mardi et vendredi de 13h30 à 18h15 Mercredi, samedi, dimanche de 9h15 à 12h15 et de 14h15 à 18h15 Fermée le jeudi

Cette séquence 2 comporte elle aussi4 expositions :

"Hérons de Manga" (Jam College Niigata)


Les participants devaient représenter un héron cendré, oiseau des bords de Loire, dans un style « japonisant ». Une rencontre graphique entre la France et le Japon !
L’ensemble des œuvres reçues fais l'objet de cette exposition.
Le JAM College, école spécialisée dans la création de mangas, a participé activement au concours et Ayaka Sato, l’une des élèves, a remporté le premier prix.



"Impression 2 Hérons" (Grafipolis)
Maquettes de hérons.

"Kamishibai aquatique" (Lycée Livet)
Kamishibaï signifie littéralement : « théâtre de papier ».
C’est une technique de contage d’origine japonaise basée sur des images qui défilent dans un butaï (théâtre en bois), à trois portes.
Un kamishibaï est composé d’un ensemble de planches cartonnées numérotées (entre 10 et 18 pour la plupart), racontant une histoire. Chaque planche met en scène un épisode du récit, le recto pour l’illustration, le verso réservé au texte dit par le narrateur. Les planches sont introduites dans la glissière latérale du butaï dans l’ordre de leur numérotation.

"Lanternes d'Asie" (les Marchands de SABLE)

"Héron de Manga"


"Impression 2 Hérons" & "Lanternes d'Asie"




Par-delà l'horizon liquide

EXPOSITION
Le Lieu Unique
Quai Ferdinand Favre -44000 - NANTES
du 21 octobre 2018 au 6 janvier 2019 :
mardi au samedi de 14h à 19h - dimanche de 15h à 19h fermée le lundi

Dans le cadre du centenaire de la République d’Estonie, l’exposition "Par-delà l’horizon liquide" met en lumière, à travers le regard d’artistes contemporains internationaux, les possibilités offertes par certains récits
spéculatifs traitant de l’avenir.
En cette année 2018, le monde atteint le point culminant du dérèglement climatique : hausse des températures mondiales, acidification des océans et fonte de la banquise arctique ont causé l’extinction massive
de formes de vie. Ces faits laissent présager une transformation de notre environnement bien plus complexe que ce que nous imaginons, où la technologie se mesurerait à la nature et où les conceptions du biologique, du naturel et du terrestre seraient révisées.
Dans le même temps, la collecte et l’accumulation des données se développent de façon exponentielle, mettant l’humanité en possession d’un ensemble d’informations assez précises pour mettre au point une nouvelle entité. Considérant l’étiolement progressif du monde matériel et l’essor de nouvelles ressources immatérielles, Par-delà l’horizon liquide examine les potentiels qui émergent de ce champ. Tout en imaginant un avenir post-planétaire réglé par les mégadonnées, cette exposition montre la façon dont ces questions ont été traitées par des artistes travaillant avec divers médiums.
Les artistes présentés :
Anni Puolakka and Jaakko Pallasvuo (Finlande) / Joey Holder (Royaume-Uni) / Sol Archer (Royaume-Uni) /

Simon Wald-Lasowski (France/Pays-Bas)



Laura Põld (Estonie)



Norman Orro (Estonie)



Guan Xiao (Chine)



Taavi Suisalu (Estonie)


Kristina Õllek and Vello Vinn (Estonie)


Katja Novitskova (Estonie)



Nicholas Riis (Danemark/Norvège/Pays-Bas)