AVERTISSEMENT
en raison de la recrudescence de la pandemie, due au covid 19, qui s'est abattue sur le monde entier, la France a adopté de nouvelles mesures de confinement
Les sorties et déplacements individuels sont soumis à autorisation ... Tous les rassemblements et manifestations de tout ordres (sportives, culturelles etc), sont interdites dès ce jour (vendredi 30 octobre 2020 0h00) pour une durée indéterminée (minimum 01/12/2020).



Les places d'Arras...

Historiquement, Arras était sous l'Ancien Régime la capitale de la province d'Artois, un grand centre religieux et une cité prospère connue pour ses fabrications drapières.
Arras est réputée pour ses deux magnifiques places baroques,la place des Héros, la rue de la Taillerie et la Grand'Place qui forment un ensemble monumental et architectural extraordinaire unique au monde.
Avec 225 édifices protégés au titre des monuments historiques, Arras est la ville avec la densité de monuments la plus importante de France.
Dans leur tracé actuel, ces deux places existent depuis sept siècles. Mais au xviie siècle, les échevins décidèrent de reconstruire, en les harmonisant, les maisons des deux places. Ils prirent modèle sur une maison gothique du xve siècle, que l'on peut encore voir, au fond de la Grand'Place au no 47, avec ses quatre piliers monolithes supportant trois arcades ogivales, ses deux pignons supérieurs à la flamande, en gradins dits pas de moineaux. Selon le style du xviie siècle, les arcades s'arrondirent, les gradins s'assouplirent en volutes renversées, c'est le pignon à volutes, percé d'une lucarne ronde dans sa partie haute, le pigeonnier, et surmontées d'un petit fronton arrondie. Ces places forment ainsi des décors d'une grande harmonie ; chaque façade est ornée d'une gerbe de blé stylisée et porte un détail de sculpture qui la distingue de ses voisines. Son beffroi et sa Citadelle sont tous deux classés au patrimoine mondial de l'UNESCO.
Le beffroi de l'hôtel de ville fut construit entre 1463 et 1554. Il fut reconstruit en 1833 afin de corriger les erreurs de conceptions qui auraient pu mener à son écroulement127. Ce fut alors l'occasion de mettre en avant le style architectural très présent à l'époque : le néo-gothique. Détruit par l'artillerie allemande pendant la Première Guerre mondiale, il fut reconstruit à l'identique du beffroi originel, sans les modifications du XIXe, après la guerre. Depuis le 15 juillet 2005, le beffroi d'Arras est classé au patrimoine de l'humanité par l'Unesco avec 22 autres beffrois de France et de Belgique.








Les Inégalités

Cosmopolis - 18 Rue Scribe -44000 - NANTES
du 15 septembre au 11 octobre 2020 :
du lundi au vendredi de 13h30 à 18h - samedi et dimanche de 14h à 18h

L’espace Cosmopolis, à Nantes, propose chaque année un mois complet de décryptages sur un sujet d’actualité. Dans une dizaine de lieux nantais (école d’architecture, université, maisons de quartiers, jardin de l’île de Versailles…), des conférences, des documentaires… et plusieurs expositions.Le thème retenu ? Les inégalités.
On découvre sans tarder « Les Inégalités en cartes et en chiffres », exposition pédagogique conçue par Courrier international ; « Un peu d’eau douce », installation artistique sur l’accès à l’eau, d’Annick Sterkendries ; « Les droits des femmes de Daumier à nos jours : combats féministes à travers le dessin de presse et la caricature » ou « Fragments intimes » du photographe nantais Karl Grelet.


"Fragments intimes" - Karl Grelet

Espace 18 - 18 Rue Scribe -44000 - NANTES
du 15 septembre au 11 octobre 2020 :
du lundi au vendredi de 13h30 à 18h - samedi et dimanche de 14h à 18h


En établissements de santé, les personnes en situation de déficience intellectuelle sont accompagnées pour faciliter leur épanouissement et maintenir un lien social indispensable au bien-être de tout citoyen.
Face aux discriminations, les animateurs de ces centres spécialisés proposent des activités éducatives, culturelles et professionnelles pour développer leur autonomie et rompre les inégalités.
L’exposition Fragments intimes s’inscrit dans cette démarche d’échange et de transmission. Sans artifice, 32 femmes et hommes handicapés communiquent en se dévoilant devant l’objectif. Photographiés dans leur environnement, ils offrent leur univers et y révèlent leur humanité.








"MEUTE"
Art Sauvage

Ateliers Magellan - 12 quai Magellan - 44000 - NANTES
du 30 septembre au 10 octobre 2020 :
mercredi au dimanche de 15h à 0h

17 artistes laissent leurs traces, au coeur des Ateliers Magellan, pour une exposition collective “hors normes”.
Bricoleurs (euses), peintres, sculpteurs (euses), collectionneurs (euses), sérigraphes, costumiers (ères) et professionnels du détournement arrivent dans la ville et sont invités pour 10 jours de résidence.
Katja Tigre de Feu, Roro la Frite, Juya Louisa, Gilles Bouly, David Bartex, Kazyusclef, Solenne Capmas, Mimi Bang, Willy Ténia, Freaky Nasa, Mathi Mathos, Dogzilla, LL Cool Jo, Bambi, Oriane Poncet, Chachita, ils vont griffer, gratter, marquer leur territoire. Venez découvrir leurs univers singuliers et leurs oeuvres spécialement conçues pour l'occasion.

David Bartex
la course solitaire du grand loup révolutionnaire

Mimi Bang
CARNIVORA

Bambi et Clara
JE NE TIRE PAS, JE NE SIGNE PAS, BISOUS

Solenne Capmas
L'HOME EST UN LOUP POUR L'HOMME

Kazy Usclef
SLEEPY HOLLOW

Juya Louisa
I'M ALONE IN THIS FUCKIN'WORLD

Dogzilla
FEDERATION OFFICIELLE DE CATCH CANIN

Mathi Mathos
STADE SAUVAGEFOOTBALL CLUB

Oriane Poncet
GRAOU-PARK

Bouly et Pascale
LYNCHAGE

Chachita
OLHO GRANDE

David Bartex
LES ETENDARDS DE LA FORCE



QPN 2020
"Ensemble(s)"
"De ce qui se ressemble à ce qui s’assemble"

Du vendredi 16 octobre au dimanche 15 novembre 2020

Cette nouvelle thématique se propose d’explorer par l’image les phénomènes amenant à la création d’ensembles.
Il s’agira de partir très prosaïquement des ensembles pris au sens mathématique pour arriver à des regroupements plus complexes résultant d’un choix, motivés par des affinités.
Dans la première acception, la similitude des éléments représentés identifiera sans équivoque l’appartenance à un ensemble homogène, dans la seconde, la perception de l’ensemble sera plus flottante car le rapprochement des composants sera le fruit d’une subjectivité.
le programme, c'est ici !

8 lieux d'exposition en ville ...

Le temple du goût - 30 rue Kervégan - 44000 - NANTES
du vendredi 16 oct. au dimanche 15 nov.:
Ouvert tous les jours de 14 h à 19 h. / 10 pers. max.
Ludovic JAUNATRE "L’or de tes yeux" & Laure VOUTERS "Serge et Jacqueline"

Ludovic JAUNATRE "L’or de tes yeux"
L’exposition présentée au Temple du goût explore plusieurs de ses séries pour une évocation poétique de ce qui nous rassemble, affinité des êtres qui se rapprochent, dialogue avec les paysages...




Laure VOUTERS "Serge et Jacqueline"
"Souvent, quand on pense à un récit, on pense aux mots. Mais Jacqueline est analphabète, et c’est peut-être pour cela qu’il lui semble normal de pouvoir écrire sa vie avec des photographies....
Tout me remue chez Jacqueline et Serge, leur sincérité, leur simplicité, leur manière de vivre. Les barrières tombent, la relation s’installe avec beaucoup d’humilité...
Jacqueline me rappelle qui je suis : – C’est une photographe, elle raconte mon histoire !"

Laure VOUTERS




"street art & graffiti"


"Nantes suscite depuis longtemps l'imaginaire des artistes - il suffit de penser à Jules Verne il y a plus de cent ans - et c'est ce qui la rend a la fois unique et capable de résister au puissant mouvement d'uniformisation à l'œuvre dans presque toutes les métropoles. On pourrait dire que Nantes n'est jamais autant elle-même que sous le regard des artistes. Les Nantais l'ont, je crois, bien compris puisqu'ils sont très nombreux à guetter l'apparition de nouvelles œuvres. Parfois séduits, parfois étonnés, parfois heurtés. Jamais indifférents."

Aymeric SEASSAU, ADJOINT À LA CULTURE.

L'art urbain ou street art est, à la fois, un mouvement artistique et un mode d'expression artistique, qui s'affirme ou se revendique ainsi à partir de la fin du XXe siècle.
Il regroupe toutes les formes d’art réalisées dans l'espace public, et englobe diverses techniques telles que le graffiti sur mur, le pochoir, la mosaïque, le sticker, l'affichage et le collage, la réclame, des installations.
C'est principalement un art éphémère vu par un large public.
A Nantes ville « renversée par l'art». les places, les rues et les murs sont ouverts au travail des artistes, des célébrités du bout du monde et à ses propres talents, particulièrement nombreux. Jusqu'à en faire sa marque de fabrique.
Ici,l'éphémère peut parfois durer!!! nombreux sont les graffiti qui, toujours intacts, datent de 2012 ou 2013 ... Quelques exemples recents ou anciens:
* Quand la Commune Libre du Bouffay baisse son rideau de fer, la fresque apparait.
On reconnait du premier coup d'œil la patte des graphistes nantais Ador et Semor, ici associés à Korsê.
* le Chat de Kazy orne depuis 2012 une façade de Trempolino.
À partir de janvier 2021, une autre façade du bâtiment côté boulevard Léon-Bureau,actuellement décoré parune fresque matérialisant une "Aire de Conte" lors du parcours "Green Island" en 2013, deviendra à son tour espace d'expression picturale; "Le Mur Nantes".
Originalité du projet:tous les trois mois, un nouvel artiste recouvrira le travail du précèdent.
La première à se lancer sera Rouge, plasticienne originaire de Bordeaux. Ses successeurs ont dejà été choisis pour un an.
* On retrouve Ador et Semor, en collaboration avec Yasmina ABID et Pick up production, quai du marquis d'Aiguillon pour une frise TRAFIC - murale réalisée sur un hangar du port maritime et visible depuis le quai des antilles.
Cette dynamique est telle que "lors de la transformation d'un quartier même s'il ne s'agit "que" de créer une piste cyclable ou de passer à la vitesse de 30km/h, on sollicite le regard de l'artiste "(jean Blaise).
* Boulevard Léon-Bureau "TRAVERSES" - Aurélien Bory
* Pont Anne de bretagne - piste cyclable.

Lucho vous invite à découvrir ces oeuvres , toutes différentes, qu'il a pu "shooter" dans le respect du cadre des "sorties dérogatoires" autorisées durant ce nouveau confinement ou lors d'événements antérieurs


"Le Temps entre les pierres" - Rue des Echevins - 44000 - NANTES
Flora MOSCOVICI

The green line - Façade du point bar" - Rue La-Noue-Bras-De-Fer - 44200 - NANTES
SAINER & ZOER

Mur du plan Graff - - Boulevard Frachon entre Gare Maritime et Du Chaffault - 44000 - NANTES
Multi Artistes



"Je passe juste" - Rue de l'Arche Sèche (sous le pont de Feltre) - 44000 - NANTES
SOEMONE et WIDE



"Le chat" - Façade ouest de Trempolino - 44000 - NANTES
Kazy (2012)

voilà la même oeuvre 8 ans plus tard !!!! Et çà c'est pas l'érosion urbaine ...

"rideau de fer" - "commune libre du Bouffay - 44000 - NANTES
Ador et Semor, ici associés à Korsê.(2012)

remplacée 8 ans plus tard !!!

"Aire de conte" - Façade est de Trempolino Bd Léon Bureau) - 44000 - NANTES
Kazy (2012)

voilà la même oeuvre 8 ans plus tard !!! elle n'a pas souffert , elle ...

"Trafic"(2017) - "Quai du marquis d'Aiguillon - 44000 - NANTES (visible depuis le quai des antilles)
Ador et Semor avec Yasmina ABID et Pick up production


toujours là en 2020 !

"Nantes"(2015) - "façade ouest Hangar 32 - 44200 - Ile de NANTES
collectif

sans nom - "façade ouest hangar Quai Wilson - 44200 - Ile de NANTES (près de la grue grise)

Les nombreux hangars du quai Wilson ont servi de support à des grafs impressionnants qui évoluent dans le temps. en fonction d'une actualité marquante. le tag présenté ci dessus a été remplacé par les 2 fresques ci-dessous après la mort de Steve Maia Caniço à cet endroit lors de la fête de la musique 2019

façade de la boite de nuit "Le Floride" - "4 Rue St Domingue - 44200 - Ile de NANTES (près de la grue grise)

"mur au 200 visages"(2011) - "Place Alexis-Ricordeau - 44000 - NANTES
Royal Deluxe

Mardi 24 mai 2011: Un mur tombé du ciel... Dans la nuit, un gigantesque mur a percuté le sol nantais, s’écrasant tel un météorite en plein cœur de Nantes, sur la place de la Bourse... La fresque de la compagnie Royal de luxe version 2 est désormais visible place Alexis-Ricordeau, près de l’Hôtel-Dieu, dans le centre-ville de Nantes. Très abîmé, ce mur de 60 cm d’épaisseur en béton armé, qui pèse 60 tonnes connait désormais une seconde vie depuis 2018. C’est pourquoi les artistes qui ont travaillé sur cette "version 2" évoquent une «re-création» plutôt qu’une «restauration» . On retrouve les personnages incontournables, avec au centre de la fresque, la Petite Géante de Royal de Luxe. Parmi ces 200 visages devenus familiers, la chanteuse Barbara retient tout particulièrement l’attention de l’artiste peintre Adèle Guyodo. La préférée de David Bartex est Anouck Aimée, qui retrouvera la pleine lumière pour son rôle dans Lola, du Nantais Jacques Demy. Mais de nouveaux personnages apparaissent aussi sur la version 2018 du mur: Anna Ortolland, l’emblématique patronne de la Crêperie jaune; le poète René Guy Cadou; Zélélé, le chauffeur du marquis de Dion, pionnier de l’industrie automobile, né à Nantes..

le mur en 2020

"art urbain TeenageKicks (2019) - fresque visible au 36 rue La Noue Bras de Fer - 44200 - NANTES
Lisa Di Scala, Assistant : Nicolas Loeil
cette oeuvre a été dégradée...

"Fresque" (2019) - Rue des caps-horniers - 44000 - NANTES

"Fresque" (2020) - Rue Paul Nizan - 44200 - NANTES
collectif

détails

les artistes participent à l'évolution de la signalètique urbaine...

"TRAVERSES" (2016) - Boulevard Léon-Bureau - 44200 - NANTES
Aurélien Boryl

"piste cyclable" (2020) - Pont anne de Bretagne - 44200 - NANTES
collectif

"la nouvelle gare mezzanine ouvre au public"


Gare SNCF
vendredi 20 novembre 2020


Longue de 160 mètres et large de 25 mètres, cette rue aérienne s’élance au-dessus des voies ferrées et offre un panorama unique sur Nantes. Un trait d’union entre le nord et le sud de la ville.
Composés d’une structure métallique et habillés de béton fibré, 18 piliers en forme d’arbres soutiennent la charpente de la mezzanine. Ils plongent leurs racines au rez-de-chaussée dans les quais et le hall, conservés et hérités de l’actuelle gare.
Les ombrières, dentelle de béton fibré installée dans le prolongement de la toiture, évoquent la frondaison des arbres. « Le Jardin des plantes, magnifique, a nourri l’imaginaire de ce projet et ses structures arborescentes, et cette rue est un voyage à 360 degrés, on voit et on comprend Nantes différemment »,explique son architecte Rudy Ricciotti.
Pour cause de pandémie, Lucho n'a pu visiter les lieux qu'hier (mardi 1 décembre). Il vous offre quelques images .



Le parc de Procé

Dessiné par le paysagiste Dominique Noisette en 1866, ce parc de 12 hectares se déroule autour de la coulée verte de la Chézine et des escarpements rocheux du sillon de Bretagne. Parc romantique et pittoresque à l’anglaise, il ménage de nombreux points de vue depuis ses pelouses en pente.
Commentaire de Lucho :

Situé à l'extrémité Est de l'île Feydeau, la poissonnerie fut construite en 1851 par HT Driollet, architecte de la ville. A l'intérieur du bâtiment se trouvaient les quatre têtes sculptées, l'Océan, le Lac de Grand Lieu et l'Erdre. La poissonnerie fut détruite en 1939, au moment du comblement de la Loire (1926/1938). Les sculptures furent sauvegardées. Il subsiste 3 thèmes allégoriques aquatiques, au Parc de Procé, dans la partie ouest au bord du bassin rectangulaire. Ce sont des têtes monumentales posées sur un socle en gaine, souligné par une guirlande de feuillage terminé sur le côté par un motif en forme de gland. Elles portent des corbeilles garnies de poissons et de crustacés. L'Océan et Le Lac de Grand Lieu sont des divinité barbues, à l'antique, à peu près identiques. La Loire est composée d'une figure à l'ovale un peu lourd, de facture classique. L'Erdre, non retrouvée, devait s'apparenter aux visages classiques de Junon ou de Minerve.

dans le rétro: "la Gazette du Quai n°32 (01 / 10 - 31 / 12 2020)"