Nocturnes...
Rêveries depuis mon balcon!!!




le nord - pas de calais


Ce coin de France immortalisé par Danny BOON ("bienvenue chez les ch'tis") est encore trop souvent ignoré en temps que destination touristique recèle pourtant des richesses architecturales spécifiques qu'il partage avec la Belgique issus d'un passé qui les a réuni sous l'appelation de "Flandre".
La désindustrialisation et en particulier la fin de l'exploitation des mines de charbon a laissé cette région exangue mais petit à petit, les traces de ce passé récent permettent à l'économie de rebondire à travers l'activité touristique qu'elles engendrent.
l'approche de Lucho:
Pour cette fois, je n'ai considéré que l'aspect architectural à travers trois exemples...
Si Arras et Béthune sont des lieux incontournables, je suis allé à Hesdin du fait de sa proximité avec mon lieu de séjour et et de sa notoriété soudaine due à sa seconde place au classement "du village préféré des Français" l'émission de Stéphane BERN diffusée sur France 3.
Si comme moi vous êtes dans le coin, allez y, c'est joli, mais je vous assure, ça ne vaut pas un détour !!!

Hesdin

Il s'agit d'une commune de petite superficie, de 90 ha, deuxième (encore!!!) plus petite commune du Pas-de-Calais, au passé riche et au patrimoine historique important, située sur la Canche, au cœur du pays des Sept Vallées.
A voir :

les monuments

- L'hôtel de ville des xvie et xviie siècles, restauré au xixe siècle grâce à un don de Pierre Lereuil, comprenant une bretèche du xviie siècle réalisée par Jacques Bidan, Pierre Guimopre et Roussel.
La façade : elle est constituée de briques et son soubassement est en grès. Sur les cinq cartouches existant entre les fenêtres du rez-de-chaussée et du premier étage, le sculpteur Meunier avait écrit un verset Ave Maris Stella Dei Mater aujourd’hui disparu.
La partie du XVIème siècle comporte deux blasons : celui de Charles Quint, aigle bicéphale détérioré à la Révolution (il a été retrouvé dans les décombres des fortifications) et les armes du Prince de Ligne, gouverneur d’Artois. Les deux blasons sont entourés du collier de la Toison d’Or, ordre fondé par Philippe le Bon, duc de Bourgogne, en 1430. Au-dessus, une Vierge, qui a échappé aux mains des Révolutionnaires, est placée dans une niche.
La Bretèche : en avant-corps de la façade fut érigé en 1629 un édifice chargé de symboles de style Renaissance appelé Bretèche ou Bertèque, utilisé en art militaire pour dissuader l’ennemi d’entrer dans le bâtiment, ici, en art civil, pour proclamer le cri public (sentences, dispositions administratives, etc…)

- Le beffroi. inscrit le 15 juillet 2005 au Patrimoine mondial de l'humanité par l'Unesco.
Le beffroi communal d’Hesdin mesure 70 mètres de hauteur. La base est une tour carrée très simple de trois étages, contenant trois cachots voûtés superposés. Elle est couronnée d’une plate-forme ajourée de décors à volutes. C’est à ce niveau que prend naissance le quatrième étage, percé sur chaque face d’une fenêtre à meneaux et couronné d’une frise d’arcades en plein cintre. Cette tour se termine par une lanterne octogonale, qui renferme une cloche de 2000 kilos baptisée Danièle, Marie, Pauline, Henriette.

- Église Notre-Dame, édifiée en gothique de brique tardif jusqu'à 1554, addition d'un portail du style renaissance en 1585, (seule partie que j'ai pu photographier, l'église étant fermée, je n'ai rien vu de la suite !!!) addition début xxe siècle d'une abside dite « grotte de la vierge » (par référence à la grotte de Lourdes, et comportant de nombreux ex-voto). Parmi les tableaux, une Tête de Vierge et une Tête de Saint Jean sont attribués à Murillo.

- Maison natale de l'abbé Prévost de 1560, 11 rue Daniel-Lereuil

au fil de la Canche

Béthune

L'inventaire général du patrimoine culturel référence 24 lieux et monuments à Béthune, dont quinze monuments historiques, comme les façades et toitures de la Grand-Place et de la rue Grosse-Tête, l'hôtel de ville, l'ancienne tour Saint-Ignace et le beffroi.
La Grand-Place est historiquement la place principale de la commune. Elle accueillait au Moyen Âge une halle échevinale, qui jouait le même rôle et était située au même emplacement que l’actuel hôtel de ville.
La place, détruite durant la Première Guerre mondiale à l'exception du beffroi, a été reconstruite entre 1920 et 1927 par un groupe d’architectes dirigé par Louis Marie Cordonnier, dans le goût de l’après-guerre ; l’architecture éclectique se mêle au néo-régionalisme et à l’Art déco.


Le beffroi a été construit en 1388 près de la halle échevinale. La tour, d'une hauteur de 33 mètres, est surmontée d'un campanile de 17 mètres lui-même surmonté d'un dragon. Il a été classé dès 1862 à l'inventaire des monuments historiques.
Il fait partie des 23 beffrois qui ont été classés au patrimoine mondial de l’Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) en 2005 au sein de la liste des « beffrois de Belgique et de France ».


l'hôtel de ville a été reconstruit en 1926 sur les plans de l'architecte Jacques Alleman. Il est situé à l'emplacement de l'hôtel de ville détruit et adopte les mêmes dispositifs architecturaux que les maisons qui l’entourent, mais à une échelle monumentale.
L'église Saint-Vaast, qui avait été, à l'origine, construite en 1547 par ordonnance de Charles Quint, fut détruite en 1918. Elle fut intégralement reconstruite d'après les plans de l'architecte Louis Marie Cordonnier entre 1924 et 1927.

Arras

Incontournable !!!

Capitale historique et administrative du département du Pas-de-Calais, au cœur de la zone économique agroalimentaire la plus étendue au nord de Paris, chef-lieu du Pas-de-Calais, Arras n'est pourtant, avec ses 41 000 habitants, que la deuxième ville la plus peuplée du département après Calais.
Historiquement, Arras était, sous l'Ancien Régime, la capitale de la province de l'Artois, un grand centre religieux et une cité prospère connue pour ses fabrications drapières. Ville universitaire, Arras se caractérise aujourd'hui par sa grande jeunesse.
Arras est réputée pour ses deux magnifiques places baroques qui forment un ensemble architectural unique au monde, son beffroi et sa Citadelle, tous deux classés au patrimoine mondial de l'UNESCO. Avec 225 édifices protégés au titre des monuments historiques, Arras est la ville avec la densité de monuments la plus importante de France.

plan du centre ville
en rouge, le circuit de visite de Lucho

Les deux places, l’hôtel de ville et le beffroi La place des Héros, la rue de la Taillerie et la Grand'Place forment un ensemble monumental extraordinaire, unique en Europe.
Dans leur tracé actuel, ces places existent depuis sept siècles. Mais au XVII ème, les échevins décidèrent de reconstruire, en les harmonisant, les maisons des deux places.
Ils prirent modèle sur une maison gothique du xve siècle, que l'on peut encore voir, au fond de la Grand'Place au no 47, avec ses quatre piliers monolithes supportant trois arcades ogivales, ses deux pignons supérieurs à la flamande, en gradins dits pas de moineaux.
Selon le style du XVII ème siècle, les arcades s'arrondirent, les gradins s'assouplirent en volutes renversées, c'est le pignon à volutes, percé d'une lucarne ronde dans sa partie haute, le pigeonnier, et surmontées d'un petit fronton arrondie.
Ces places forment ainsi des décors d'une grande harmonie ; chaque façade est ornée d'une gerbe de blé stylisée et porte un détail de sculpture qui la distingue de ses voisines.
ci dessous quelques photos de Lucho pour illustrer ce propos. Une remarque s'impose cependant : la grand place est un immense parking !!!

la grand'place


la rue de la Taillerie

la place des héros


Le beffroi de l'hôtel de ville fut construit entre 1463 et 1554. Il fut reconstruit en 1833 afin de corriger les erreurs de conceptions qui auraient pu mener à son écroulement146. Ce fut alors l'occasion de mettre en avant le style architectural très présent à l'époque : le néo-gothique.
Après la guerreil fut reconstruit à l'identique du beffroi originel, sans les modifications du XIXe. Depuis le 15 juillet 2005, le beffroi d'Arras est classé au patrimoine de l'humanité par l'Unesco avec 22 autres beffrois de France et de Belgique.

Le beffroi de l'hôtel de ville


l'Eglise St Jean Baptiste

Maison de Robespierre

Musée des beaux - Arts (ancienne Abbaye Saint-Vaast.



La cathédrale Notre-Dame-et-Saint-Vaast d'Arras est une église cathédrale.
Elle est édifiée à partir de 1778 en tant qu’église abbatiale de l'abbaye Saint-Vaast et devient cathédrale en 1804, en remplacement de l'ancienne cathédrale Notre-Dame-en-Cité d'Arras, la grande cathédrale gothique de l'ouest de la vieille ville qui avait été détruite pendant la Révolution française.
C'est un édifice de style classique dessiné par l'architecte Pierre Contant d'Ivry, connu pour avoir également été le maître-d'œuvre de l'église de la Madeleine à Paris.

La cathédrale Notre-Dame-et-Saint-Vaast

Cette église est en fait un des rares manifestes à cette échelle en France des concepts architecturaux et esthétiques en vogue dans la seconde moitié du XVIII ème siècle qui avaient été énoncés par Soufflot : associer la lumière et la légèreté du gothique avec l'esthétique classique issue de l'Antiquité grecque, soit une évolution et une francisation achevée de l'art classique après l'introduction de celui-ci à la Renaissance.

Dans la nef sont exposées huit statues de saints en marbre réalisées dans la deuxième moitié du XIX èmesiècle. Elles étaient originellement destinées à l'église Sainte-Geneviève de Paris mais lorsqu'en 1885 cette dernière devint le Panthéon, l'État les transféra à Arras. Elles représentent saint Denis, saint Rémi, saint Grégoire de Tours (par Emmanuel Frémiet), saint Éloi, saint Bernard, saint Germain et sainte Geneviève, saint Martin (commencée par Paul Cabet, accomplie par Just Becquet) et saint Jean de Matha.

Dans la chapelle de la Vierge : Fresque de la coupole représentant les épisodes de la vie de la Vierge, réalisée par Henri Marret (1933)

...Ils sont moins connus !!!.



la nuit du van

2 juillet 2022
18h 45 à minuit - dans toute la ville

"Chaque année, La Nuit du VAN s’amuse àjouer, le temps d’une soirée, avec le parcours estival du Voyage à Nantes en imaginant des rendez-vous éphémères qui sont autant d’invitations à porter un regard différent sur chacune des étapes.
Après deux ans d’absence, l’édition de La Nuit du VAN 2022 est placée sous le signe de l’effervescence et du rassemblement !
La fête sera double puisque La Nuit des Tables de Nantes et La Nuit du VAN se percutent pour proposer ainsi des rendez-vous culinairo-culturels inédits !
Partout en ville, c’est une manière de célébrer la nouvelle édition du Voyage : musées en entrée libre et en nocturne, rendez-vous conviviaux, concerts.
Et les restaurants sortent dans la rue : 70 restaurants de Nantes,sa métropole et son vignoble proposent une soirée unique, gourmande et festive !!!"
JEAN BLAISE, DIRECTEUR GÉNÉRAL DE LA SPL LE VOYAGE À NANTES


cliquez sur la vignette, les portes de la nuit s'ouvrent...Elle est à vous !

THE GREEN LINE MARCHING BAND
PARTOUT EN VILLE DE 18H45 À MINUIT (1er départ allée Bias à 18h45 2nd départ à 22h30 devant l’ancienne école des beaux-arts - à proximité du parking Decré)

La fanfare attitrée de La Nuit du VAN s’amuse malicieusement à dépoussiérer le genre. Articulée autour du cinq majeur guitare-basse-batterie-clavier chant, The Green Line Marching band est une fanfare atypique constituée du meilleur de la scène rock nantaise.
Les membres de Von Pariahs, French Cowboy, BL2OM, Blond Neil Young ou encore Albinos Congos forment les rangs de ce régiment électrique et costumé qui, tout au long du parcours, reprend des standards connus — Heroes de David Bowie, Hey Ya! d’Outkast, Bitter Sweet Symphony de the Verve… — ou non — de la planète pop.
Alors let’s go ; toutes et tous en désordre de marche !


EN TERRASSES INCONNUES
MICHEL DE TRENTEMOULT - DIRECTION ARTISTIQUE YODEL

PLACE DU BOUFFAY de 21H à MINUIT

Le temps d’une nuit, Éloge du pas de côté de Philippe Ramette va en voir de toutes les couleurs et perdre complètement la boule. En terrasses inconnues transforme, du sol au plafond, une place du Bouffay totalement méconnaissable.
Pour mettre en musique cette image qui relooke un tube de la culture terrasse — le parasol — Michel de Trentemoult sort son 31 et construit en direct live un tunnel de la danse dans lequel toute une ville s’engouffre !


50 ANS !
ORCHESTRE NATIONAL DES PAYS DE LA LOIRE

LES NEFS DES MACHINES DE L’ÎLE 21H-22H30

Pour fêter l’ouverture du Voyage à Nantes et 50 ans d’existence, Pascal Rophé et les musiciens de l’Orchestre National des Pays de la Loire proposent un programme musical sur le thème de l’eau et de la mer.
Du Vaisseau Fantôme de Wagner à la musique du film Hook en passant par la saisissante Île des morts de Rachmaninov… retrouvez des extraits de grands classiques du répertoire avec en point d’orgue La Mer de Debussy, l’une des partitions les plus jouées au monde ! Des œuvres à écouter les yeux fermés pour se laisser emporter sur l’écume d’un océan furibond ou tout simplement bercer par le va-et-vient des notes qui ruissellent.



Le cimetière Miséricorde

Le cimetière Miséricorde est un lieu de sépulture situé dans le quartier Hauts-Pavés - Saint-Félix. Ouvert en 1793, il est surnommé au XXI ième siècle « le Père-Lachaise nantais ». Le long d'une allée bordée de cyprès et de tilleuls sont alignés une soixantaine de mausolées de style néogothique, qui abritent les défunts des « grandes familles » nantaises.
Ce sont 16 000 tombeaux qui ont été répartis dans le cimetière entre l'origine des registres en 1793 et 2010.







Charon
PETER HUDSON

PARC DES CHANTIERS / LES MACHINES DE L’ÎLE - 44200 - Ile De NANTES
ÉVÉNEMENT Du 8 juillet 2022 au 31 juillet 2022
les lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi, samedi, dimanche
toute la journée, la roue est statique, elle s’active de 20h à minuit (elle est éclairée de 22h à minuit).
Bar : de 19h à minuit.
Concerts acoustiques : tous les soirs de 20h/21h à 23h.

CHARON est une sculpture en mouvement, En avant-première à Nantes pour le festival Nantes Maker Campus. La nuit les stroboscopes s’allument, l’illusion du mouvement est parfaite.
Les zootropes sont la première forme d’animation datant des années 1800. L’art de Peter Hudson est dédié́ à la création de zootropes à grande échelle qui engagent l’environnement, le corps et l’esprit, tout en repoussant les limites de la sculpture cinétique. 20 répliques de squelettes humains ont été pensées dans le moindre détail et sont installées sur cette roue.
Impressionnante à l’arrêt, toute la magie prend vie quand on l’active. Grâce à des cordes tirées par 12 personnes ou bien avec un moteur, Charon se met en marche, déclenchant un stroboscope révélant un show hypnotique mais aussi l’histoire et l’animation de Charon : Le gondolier mythologique d’Hadès porte les âmes traversant le fleuve Styx, dernier rite de passage sur le chemin de l’au-delà.
Quand Pierre Orefice s’est retrouvé pour la première fois devant cette création à Burning Man, ce fut un choc. Quand la roue s’active, le stroboscope donne l’illusion que les squelettes sont en mouvement et pagaient, leurs regards nous transpercent et nous ramènent au lien avec la mort, au passage entre la vie et la mort. C’est d’un réalisme dingue.
Alors depuis 2018, l’idée de faire venir cette fantastique création à Nantes et d’organiser une tournée européenne des festivals ne le quittait plus. Des rencontres ont rendu ce projet réalisable. On est fier d’avoir ce spectacle ici, et surtout de l’avoir deux fois en Loire Atlantique. Car oui, la roue Charon reviendra dans le département pour le Hellfest, du 15 au 18 juin 2023.




le Mur de Nantes : "Yubia #7"

Trampolino - Angle des boulevards Léon-Bureau et de la Prairie-au-Duc, - 44200 - Ile De NANTES
#7 : Réalisation du 21 au 24.06. Fresque visible jusqu’au 30.09.

L’idée est que, tous les trois mois, des toiles urbaines rhabillent l’imposante façade en béton (à l’origine un blockhaus) de Trempolino​.
Le projet baptisé le Mur de Nantes, est mis en oeuvre par le collectif Plus de Couleurs à la demande de la ville de Nantes.
les oeuvres de 5 artistes se sont déjà succédés sur ce mur : la premiere « ROUGE #1 » de la plasticienne bordelaise Jessica Hartley, alias Rouge, a cédé sa place à "SELAH #2",remplacée par "SHANE #3" puis "BIMS #4".
du 12 février au 1er avril 2022, c'est "ZEKLO #5 qui s'exposait. D'avril a fin juin ce fut au tour de LesGens #6 de prendre possessiondu Mur qui est l'artiste #7 ?
Réponse : il s'agit de YUBA originaire de Bilbao (Espagne).
Yubia vit dans un univers plein de couleurs vives et de formes épurées. Ses créations sont toujours autoréférentielles de friandises délicieuses, de clins d’œil aux années 80 et 90 et de coins du monde qui lui tiennent à cœur.

Voyez !!!

La Maison du Port

99 Quai Wilson - 44200 - Ile De NANTES

... le 12 juin !!!




Ador +Karta

mur ouest du hangar 20 (ile de Nantes)

« La fresquile », graffiti géant, sur une surface de 100 m2. avait eté réalisé le 7 juillet 2015 sur un mur Hangar 20, quai des Antilles à Nantes, entre la Cantine du Voyage et la grue jaune. Nous la devons au graffeur Nantais Ador et aux étudiants de l’école de la Joliverie en bac pro des métiers de l’imprimerie, sous le pilotage du studio Katra (design multidisciplinaire). Cette fresque initialement prévue pour durer deux ans vient d'être remplacée sept ans plus tard par une nouvelle oeuvre d'Ador toujours avec le studio KATRA.

Un jour, sur ses longs pieds, allait, je ne sais où,
Le Héron au long bec emmanché d'un long cou.

Jean de La Fontaine)

derrière les nefs, parc des chantiers

dans le rétro: "la Gazette du Quai n°39 (01/04 - 30/06 - 2022)" Le voyage à Nanantes (VAN) 2022